Bienvenue dans le studio de Réalité Augmentée !
  • 01.47.58.07.44
  • 92800, Puteaux
Prendre un rendez-vous téléphonique
Comment la réalité augmentée et virtuelle façonneront l’avenir du commerce électronique
Business, Retail

Comment la réalité augmentée et virtuelle façonneront l’avenir du commerce électronique

L’année dernière, 2017, sera sans aucun doute l’une des années charnières de l’histoire de la réalité virtuelle (RV). Les principales plates-formes de RV, comme Google, Facebook et Sony, ont été soit promises, soit publiées, ce qui a donné à cette nouvelle technologie une crédibilité supplémentaire de la part de ces poids lourds de ce secteur.

De plus, les appareils qui utilisent la réalité virtuelle – et sa technologie cousine, la réalité augmentée – ont évolué depuis les rêves des passionnés de technologie vers des solutions accessibles pour tous les utilisateurs de smartphones.

La demande des consommateurs, les appareils de haute qualité et les conditions du marché se sont tous alignés pour faire de la RV et de la RA les prochaines avancées majeures dans le monde de la technologie.

Les investisseurs, quant à eux, ont également offert un soutien enthousiaste à ces technologies, versant 1,7 milliard de dollars au cours des 12 derniers mois. Ne cherchez pas plus loin que le succès fulgurant de Pokémon GO comme une indication de l’enthousiasme des consommateurs à adopter la RA.

 

Créer une nouvelle expérience de réalité augmentée engageante pour les consommateurs

 

Les entreprises de commerce électronique devraient prendre des notes : Une récente démonstration de la technologie de la RA par la startup Magic Leap, basée en Floride, a montré une façon pour les distributeurs d’intégrer la technologie de la RA dans un environnement de commerce électronique : La démonstration a montré comment un utilisateur pouvait superposer des modèles virtuels de lampes et d’autres décors de pièces sur un buffet du monde réel, avec les objets numériques montrés à l’échelle, pour aider l’utilisateur à déterminer à quoi ces objets pourraient ressembler dans son espace.

Donc, le message ici est que, loin d’être une simple fonctionnalité pour les jeux, la RA pourrait bien améliorer l’expérience de consommation telle que nous la connaissons. Les coût de développements sont devenus relativement faibles et les avantages potentiels sont extrêmement élevés.

 

Rencontrez-les consomateurs là où ils sont.

 

Il y a une vingtaine d’années, Walmart n’a pas su reconnaître le potentiel d’Internet. En conséquence, Amazon a pu revendiquer une part importante du marché de la Grande Distribution. Le boom de la RV et de la RA n’est peut-être pas aussi transformationnel que la naissance du commerce électronique, mais les retailers ne peuvent pas se permettre d’ignorer cette évolution potentielle de la technologie et de la demande des consommateurs.

Le plus grand obstacle auquel les clients sont si souvent confrontés est de déterminer si un produit qui les intéresse leur convient.

La RA offre aux acheteurs la confiance qui peut motiver les décisions d’achat.

Les enseignes devraient donc chercher des moyens d’intégrer la RA dans leurs magasins. Cela permettra aux clients de consulter des informations détaillées disponibles en ligne — y compris les critiques, les produits connexes et le prix — tout en regardant simultanément le produit physique réel par le biais d’un smartphone.

Plus important encore, la RA en particulier peut offrir aux utilisateurs une expérience engageante de shopping en magasin, quel que soit l’endroit où ils se trouvent. Les appareils peuvent superposer des objets 3D dans divers espaces, donnant aux clients la possibilité d’interagir avec les rendus numériques. IKEA et Converse, respectivement, permettent déjà aux utilisateurs d’imaginer des meubles dans leur maison ou des chaussures sur leurs pieds en temps réel à l’aide d’applications pour smartphone.

Comme de plus en plus de consommateurs optent pour une expérience de shopping numérique interactive et innovante, les enseignes de tous genres devront modifier où et comment ils vendent leurs produits.

Newsletter

Restez-à-jour

Transformer le “augmenté” en réalité.

 

Il ne suffit pas d’utiliser la RA de manière triviale. Les enseignes doivent en faire un élément important des actions de marketing, de vente et d’informatique pour s’assurer qu’il trouve un écho auprès des consommateurs.

Pour ce faire, les retailers doivent faire plus que lancer des fléchettes aveuglément sur le mur de la RA ; ils doivent tenir compte des besoins des clients et des objectifs de leurs entreprises. Voici quelques-unes de ces considérations :

Offrir une expérience utile.

 

Il est facile de traiter la technologie de la RA comme une nouveauté ou un jeu, mais la plateforme vous permet d’offrir un levier incroyable pour transformer les acheteurs indécis. Bien que certaines organisations se sentent obligées de créer leur propre vision unique de la RA, elles pourraient trouver logique d’investir dans des startups reconnus dans la création de contenus 3D pour le e-commerce, afin de réduire les couts et de proposer une meilleure expérience.

Par exemple, une application Sephora utilise la technologie ModiFace pour permettre aux utilisateurs de prendre un “selfie” et d’appliquer une variété de produits cosmétiques sur leur visage. Au lieu de passer des heures à débattre des avantages des solutions d’eyeliner en magasin, les clients de Sephora peuvent faire leurs choix à la maison et rationaliser le processus d’achat.

Ajoutez de la nouveauté à votre boutique

 

Entre les magasins physiques et les boutiques en ligne, une concurrence intense s’exerce au sein de la plupart des marchés verticaux. L’intégration de la RA est un moyen immédiat pour les enseignes de se démarquer.

Le magasin de lunettes Warby Parker, par exemple, s’est différencié de ses concurrents en permettant aux acheteurs d’essayer des articles avant l’achat. Le shopping virtuel offre des innovations sans frais d’expédition  aux clients. La technologie n’est pas encore perfectionnée, mais la possibilité de créer un avatar et d’essayer sur des vêtements numériques via une solution comme Wolfprint 3D n’est pas loin. En fait, une étude réalisée en 2015 par Walker Sands a montré que 35 % des consommateurs interrogés ont déclaré qu’ils achèteraient davantage en ligne s’ils pouvaient interagir virtuellement avec les produits.

Offrez aux utilisateurs de la personnalisation

 

Des enseignes comme Nordstrom se sont distinguées de la concurrence en offrant une expérience de shopping entièrement personnalisée, guidée par un conseiller bien renseigné qui connaît le style, les tailles et les préférences de chaque acheteur. C’est ainsi que Nordstrom est devenu célèbre pour son service client.

La RA a le potentiel d’offrir ces services personnalisés aux clients. Les utilisateurs sont avides de ce type de personnalisation numérique, qu’il s’agisse d’une application qui leur permet de tester différentes combinaisons de couleurs ou d’une IA conviviale offrant des suggestions de vêtements basées sur l’historique des achats.

Les enseignes qui récolteront les plus grands bénéfices de la RA et de la RV seront celles qui seront prêtes à investir des ressources rapidement et à s’engager pleinement dans la technologie. Les acheteurs sont impatients de voir la percée qui éliminera finalement l’incertitude du processus d’achat. Et la RA a le potentiel de le faire, mais seulement si les retailers s’efforcent d’introduire la technologie dans le monde réel.

RACO1

Un projet de Réalité augmentée ? Contactez-nous !

Leave your thought here